Accueil » A la Une » Lil Durk – Signed To The Streets (Mixtape)

Lil Durk – Signed To The Streets (Mixtape)

Début 2012, en sortant I Don’t Like, Chief Keef a permis à toute une bande de sauvage de braquer les accès au rap game.

Les yeux sont alors tournés vers Chicago, où l’on découvre la scène drill : une variante super violente de la trap music, menée par des gamins de seize ans qui passent leurs journées dans le hood à prendre des drogues et tirer à vue sur les gamins du block d’à côté.
Lil Durk
fait partie de ces enfants de la rue. Il grandit a Englewood, un des quartiers les plus chaud du sud de Chicago et fait ses bails dans la street aux côtés de Lil Reese, Fredo Santana et le crew OTF.

Pourtant son style est très différent de ces derniers, Lil Durk ne rappe pas, il chante son rap, à la manière d’un Akon, mais en beaucoup plus violent. Quelques jours avant son vingt et unième anniversaire, il lâche la mixtape Signed To The Streets.
Un titre évocateur : malgré leurs succès, les représentant de la drill music continuent d’être régulièrement mêlés à des affaires louches. La pochette annonce la couleur: des flingues avec des chargeurs de 30 bastos, du sang, des drogues, la police.

Lil-Durk-Signed-To-The-Streets

La mixtape démarre très forte avec l’intro Traumatized. Le son est violent, Lil Durk maîtrise vraiment son style, et la violence de ses propos, au lieu d’être atténuée par son chant, est encore plus marquante puisqu’il parle de meurtres en chantonnant d’un air presque joyeux. Welcome to Chiraq, là où on te tue avec le sourire.

Lil Durk change de flows, et mélange chant et rap sur plusieurs titres, dont le freestyle 52 Bars Part 2.
Les productions sont majoritairement signées Young Chop, Chase Davis et Paris Beuller, tous originaires de Chicago. Le seul artiste en feat est Lil Reese, présent sur deux tracks. On a donc un produit 100% Chicago avec des gros bangers comme le single Dis Ain’t What U Want,  Cant Go Like That, Oh My God.
On retient l’excellent Who Is This, dans lequel Lil Durk est traqué par les Feds mais continue à vendre de la drogue avec Fredo Santana et Lil Reese à O’Block, et les conversations téléphoniques rappellent le classique Phone Tape.

Une très bonne mixtape, même si on aurait apprécié un titre avec French Montana, Durk étant signé sur Coke Boys Records. Pas d’album prévu pour le moment, le Hitta préfère continuer en mode mixtape pour solidifier son buzz.

Télécharger: Lil Durk – Signed To The Streets (Mixtape)

Enjoy sur EDGM, et oublie pas la page FB et le Twitter tu seras mignon.

3 commentaires

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*