Accueil » A la Une » Focus On…Rick Ross

Focus On…Rick Ross

 

Rick Ross - Royals (Remix) edgm every day good music

Mastermind, le prochain opus de Rick Ross est l’un des albums les plus attendus de 2014.

Aujourd’hui Rozay est devenu un acteur important du Rap Us, toujours prêt à lâcher des bangers de folie avec des clips à base de booty et de Ciroc, the american dream you know?

C’est donc en à peine huit ans et 5 albums (6 sous peu) que Williams Roberts de son vrai nom a réussi à imposer sa marque dans le Rap Game.  Pour décrire le personnage on est obligé de commencer avec son physique, une masse corporelle importante mais qui ne l’empêche pas de rapper torse nu dans certains clips, deuxième attribut: une barbe toujours taillée. Au niveau du style, Ricky, comme tout bon rappeur qui se respecte,  c’est: cigares cubains, jamais sans ses lunettes de soleils, du bling-bling à ne plus savoir quoi en faire… L’élément encore plus important que son style et qui le différencie des autres, c’est sa voix ; unique, on la reconnait immédiatement et elle s’adapte parfaitement aux différents beats qui lui sont proposés.

C’est avec la chanson Hustlin‘, un banger sur grosse prod‘,’ issue de son premier opus que le Mc‘ va réussir à percer. Déjà dans ce clip on retrouve le sujet préféré de Rick Ross: le trafic de drogue et tout ce qui l’entoure (d’où l’appropriation de ce nom de scène, le vrai Rick Ross est un dealer aujourd’hui en ‘zonzon).

Chaque MC à son style de Rap, du conscient à l’égotrip. Rozay s’est essayé plus d’une fois à un style plus calme et posé, parfois avec brio comme le génialissime Prayer ou le tueur In Cold Blood, mais c’est pas ce qu’on retiendra de lui. Nous on veut le type qui pose ses corones, qui se dit padre du Rap et qui balance de la punchline avec un flow bien grave.

Rick Ross a est également une facette de businessman, c’est le fondateur de MMG (Maybach Music Empire),  label crée en 2008 sur lequel on retrouve Wale ou encore Meek Mill. D’ailleurs le Boss est toujours prêt à faire des featurings avec ses protégés. (Tupac Back, Ambition, I’m a Boss…).

Rick-Ross-bitch-dont-kill-my-vibe-edgm-every-day-good-music

Pour parachever la description du personnage, il ne faut pas oublier qu’il fut gardien de prison et dans le milieu du Rap où on dit fuck les cops  à tout va ça le fait mal, mais finalement à part Shyne, les autres Mc ne semblent plus lui en tenir rigueur, au contraire il est plutôt demandé enchaînant featuring sur featuring.

Sur ses 5 albums déjà sortis, 4 se sont installés à la première place des Charts Us.

Au départ j’avais du mal à vraiment écouter ce que faisait le type mais en cherchant bien il a quand même quelques tueries à son actif comme 100 Black Coffins, Money Make Me Cum, Maybach Music, John

Autrement dit, on attend Mastermind avec impatience, si l’album est au même niveau que le premier single avec Jay’Z, on ne devrait pas être déçu.

Et sinon pour finir voilà comment j’ai découvert le patron de MMG, la première fois que j’ai entendu parler de lui il venait de faire le buzz avec la vidéo ci-dessous, où il balance 1 Million en club.

Posay comme Rick Rozay!

Enjoy sur EDGM, et oublie pas la page FB et le Twitter tu seras mignon.

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*