Accueil » A la Une » Interview : Rick Ross – Maybach Music Group – 1er avril

Interview : Rick Ross – Maybach Music Group – 1er avril

Premier avril de gangster Morray !

Aujourd’hui, évènement spécial, on a réussi à chopper Ricky Rozay en personne lors de son passage à Panam City.
Pas de langue de bois chez EDGM, le gros lard s’est livré comme jamais, retranscription :

Rick Ross interview edgm 1er avril locaux every day good musicLe Boss en direct des locaux d’EDGM ?

–          Yo Ross, ça va ou quoi ?

–          Ouais ça va, content d’être à Paris, la capitale du monde.

–          Première question qui brule toutes les lèvres, tu pèses combien ?

–          J’suis à 162 kilos, pour 500 grammes de muscles. Comme tu peux le deviner, c’est mon veau-cer qui pèse lourd.

rick-ross- chain chaine edgm every day good music interviewMITO.

–          Ton dernier album est toujours dans les bacs, apparemment ça a plutôt bien marché ?

–          Ouais, on a fumé Pharrell et son album pour gonzesses. Et même aux feux rouges des Champs-Élysées j’entends crier « MMG ».

–          Tu l’as écouté son album au boss des Neptunes d’ailleurs ?

–          Nan. J’écoute que du bon son.

–          Ok. Ça donne quoi l’actu, une tournée de prévue ? Des clips qui arrivent ?

–          On va bientôt commencer la tournée Mastermind aux States et dans le monde. D’autres clips étaient en train d’être tournés, mais Montana veut plus  enlever sa serviette et Kanye cherche à me fumer pour lui avoir volé Sanctified. En ce moment je fuis un peu les States.

rick ross tiger edgm every day good music interviewLe mec est même venu avec son clebs

–          Et le clip avec Booba ?

–          J’connais pas Booba.

–          Mais si, le rappeur français qui habite à Miami, et qui t’a lâché un gros biff pour le titre 1.8.7.

–          Ah ouais, on s’est croisés y’a quelques semaines, il m’a filmé pendant 1h avec son Blackberry, mais j’ai jamais signé pour un clip.

–          Tu pourrais nous parler du concept de Mastermind ?

–          Alors tu vois, Mastermind c’est se fixer un objectif et réussir à l’atteindre. Quand tu y arrives, c’est là que tu peux te considérer comme un mastermind.

–          C’est hyper profond comme pensée.

–          Tu sais, j’suis hyper sensible. On peut être un gangster et être maton, alors c’est pas déconnant d’être rappeur et avoir une sensibilité assumée.

–          Et ton embrouille avec Fifty, ça en est ou ?

–          Le nouveau king de New York habite à Compton, alors tu sais, Fifty, je chie sur son G-Unit.

–          On te compare souvent à Biggie ou La Boule de Fort Boyard, tu réponds quoi à ça ?

–          J’ai le talent de Notorious et le swag de La Boule.

–          Un petit mot sur ta récente rupture de contrat avec Reebok ?

–          Ah bah justement, déjà c’est pas moi qui écris mes couplets, alors j’ai pas compris le délire. Et puis t’as l’autre R.Kelly qui te sort un tube ou il répète 200 fois qu’il va lécher les biatchs comme des Oreos et ça ça choque personne. Fuck y’all.

–          Un avis sur David Beckahm et son équipe de football à Miami ?

–          Ouais, j’trouve que le football sent la défaite. De toute façon, le sport c’est pas pour moi, je suis plus de type intellectuel.

–          Ok d’accord. Sinon côté tunes, c’est quoi la dernière grosse folie ?

–          Le manoir en Georgie. J’ai 109 chambres, t’imagines ? 109. J’peux ranger 108 meufs et même faire chambre à part. Un délire.

–          Pour finir tu pourrais nous lâcher une grosse exclu histoire qu’on fasse le buzz sur ton dos ?

–          Avec plaisir. Mon prochain album s’intitulera « Jesus Is Dead, I Am Not ». C’est pour faire une référence à mon negro Jésus, qui gère le game depuis là-haut.

–          Un grand merci pour ton temps et ta sympathie, MMG forever toussa toussa !

Pour l’album en streaming et la chronique c’est ICI, et pour l’acheter sur iTunes c’est .

 

Enjoy sur EDGM, et oublie pas la page FB et le Twitter tu seras mignon.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*